Thriller

Un enquête de l'inspecteur Pendergast : Vengeance à froid

 Ma Présentation :


Auteur : Preston & Child
Éditions : l’Archipel
Pages : 412
Tome : 2 ( de la trilogie Hélène )
Prix : 23,95 €
Date de sortie : 9 mai 2012
Public : adulte

Résumé

«  Une partie de chasse dans les Highlands écossaises tourne au règlement de comptes entre l’inspecteur Aloysius Pendergast du FBI et son beau-frère Judson Esterhazy.
Au terme d’une lutte acharnée, Esterhazy laisse Pendergast pour mort… après lui avoir révélé que sa soeur Hélène – la femme de Pendergast – n’est pas décédée dix ans plus tôt dans un accident de chasse en Afrique ! Elle vit toujours… Judson avoue avoir simulé la mort d’Hélène pour la protéger d’une mystérieuse organisation qui la traque…
Pendergast – qui a survécu – veut désormais retrouver Hélène, dont il est toujours épris. Mais Esterhazy fera tout pour l’en empêcher, de peur qu’il ne découvre le secret de sa soeur et de leurs origines familiales.
Début d’un mano a mano impitoyable entre les deux hommes, qui les mènera de New York aux bayous de Louisiane. 
»

 Ma Chronique :


J’avais déjà entendu parler du « couple » Preston & Child mais je n’avais jamais lu aucun de leurs livres, et bien voilà chose faite maintenant. Je tenais donc à remercier les Éditions l’Archipel qui m’ont permis de rencontrer l’univers d’Aloysius Pendergast.

Tout démarre avec une partie de chasse qui vire au règlement de compte, une grosse révélation est faîte, et elle va bouleverser le monde de l’inspecteur Pendergast. Dès ce moment là il fera tout pour lever le voile sur la mort de sa femme.

Dès les premiers chapitres de ce livre je me suis dit « un nouveau Sherlock Holmes ! » et je me réjouissais à l’idée de suivre une bonne enquête policière. Mais tout en avançant dans ma lecture je me suis rendue compte que Pendergast et le Sherlock Holmes des livres n’ont rien à voir ; par contre avec celui des films, là oui on retrouve beaucoup de points communs ! Mais j’y reviendrai plus bas.

Le ton est très vite donné dans le livre, seulement quelques pages après le début tout par de travers et c’est là que je me suis rendue compte qu’il me manquait des informations. Je savais qu’il y avait déjà d’autres livres parus mais pas qu’ils étaient reliés, en regardant sur internet je me suis rendue compte que ce tome là est le deuxième d’une trilogie concernant la femme de Pendergast.

Mais malgré ces quelques petites lacunes, j’ai aimé être plongée dans cet univers où le personnage principal va user de tous les moyens dont il dispose pour arriver à ses fins. Ça change de tous ces protagonistes politiquement corrects, ici on ne sait jamais quelles vont être leurs réactions et cela rajoute un peu de « piquant » à l’histoire.

Je préfère prévenir que ce roman est destiné à des adultes, car je ne compte pas le nombre de meurtres qu’il y a dans ce livre ! Cela ne m’a pas gêné car c’est dans « l’ambiance » du livre mais par moment, surtout sur la fin, j’ai trouvé qu’il y en avait trop en peu de temps. Mais nous sommes dans un thriller et je peux vous assurer qu’il tient ses promesses.

J’ai aimé être déroutée par ce livre. Je m’explique, tout se mélange car à chaque chapitre on change de personnage ce qui fait qu’on suit plusieurs pistes en même temps mais ce ne sont pas les mêmes conclusions à chaque fois, du coup on perd pied et ne sait pas très bien où les auteurs veulent en venir. Mais quand on a toutes les réponses, j’ai été bouche bée, et là je pense notamment à l’explication finale sur le meurtre de la femme de l’inspecteur.

Au niveau des personnages, comme je le disais plus haut Pendergast est vraiment dérangé ! Pour un inspecteur du FBI on attend de lui qu’il suive la loi, qu’il la fasse appliquer etc… Et bien pas du tout, il fait sa propre loi et utilise toutes les cordes à son arc, et notamment les déguisements ; c’est en cela qu’il m’a fait penser au Sherlock Holmes des adaptations cinématographies.
Judson, le fameux beau-frère et ennemi de l’inspecteur, est lui aussi un vrai timbré. Je n’ai pas toutes les réponses à son sujet, il faudrait pour cela que je me penche sur les tomes précédents mais il a un esprit très torturé, ce qui lui permet de tuer de sang froid sans aucun remord.
Les autres personnages ne sont pas assez développés dans ce tome pour que je puisse vraiment vous en parler mais en tout cas nous avons deux personnages féminins épatants : Constance et Corrie, vraiment il me tarde d’en apprendre plus sur elles.

Le style des auteurs est vraiment agréable, fluide et rythmé par de nombreux dialogues, ce qui fait qu’on tourne les pages sans vraiment s’en rendre compte. Je tenais à souligner le fait qu’ils ont réussi à me faire lire un roman basé sur des histoires nazies (passées et présentes) ce qui est en soit un exploit ; car je ne supporte pas tout ce qui touche à ce sujet, ça me rend malade. Mais ici tout était tellement bien mené et surtout peu pesant que cela n’a pas gêné ma lecture !

Pour finir, un bon livre malgré mes lacunes dans cette trilogie sur Hélène, mais si vous aimez les romans noirs avec un soupçon d’histoire, de l’action et de nombreux rebondissements, je vous le recommande !

Publicités

5 réflexions sur “Un enquête de l'inspecteur Pendergast : Vengeance à froid

  1. Pingback: C’est lundi ! Que lisez-vous ? [73] « Take A Book

  2. Pingback: Bilan du mois d’Octobre 2012 « Take A Book

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s