Y.A

L'ombre du crépuscule : le dernier des Aguris

 Ma Présentation :


 

Auteur : Jane Kinkster
Éditions : Galapagos
Pages : 265
Tome : 1
Prix : 14,95 €
Date de sortie : Octobre 2012
Public : Y.A

 

 

Résumé

«  Pourchassés par une horde barbare, Jane et Jonas échappent à la mort grâce à l’intervention d’un inconnu, qui les dépose devant la grille d’un étrange manoir. Les deux jeunes gens ne tardent pas à découvrir qu’il s’agit d’un établissement destiné à former la future élite du monde. On y apprend la cruauté et la manipulation, puis on sélectionne les plus forts. On y gomme aussi les derniers vestiges de la culture, du savoir et de l’humanité…
Jane va y découvrir l’étrange double personnalité de ses condisciples dont certains se révèlent « extra-humains », et en particulier la vraie nature de Vep : c’est un vampire. Jonas fait la connaissance de l’Amputeur, un colosse qui pourrait peut-être l’aider dans sa quête. Mais la situation se complique lorsque l’Amputeur disparaît et qu’une chasse à l’homme menée par Vep est organisée contre lui…
»

 

 Ma Chronique :


 
L’ombre du crépuscule en voilà un drôle de titre ! C’est la première chose qui m’est venu à l’esprit quand j’ai eu le roman entre les mains, et puis j’ai regardé en détail la couverture qui m’a de plus en plus intriguée, avec cette silhouette qu’on voit à peine. J’ai eu très envie de m’y plonger dedans et c’est ce que j’ai fait, et je remercie les éditions Galapagos pour m’avoir permis de lire de livre.

Nous allons suivre la vie d’un frère et une soeur, Jane et Jonas, qui se battent tant bien que mal pour essayer de survivre dans ce monde devenu hostile où seul la violence et la haine sont maitresses. Mais un jour leurs destins vont leur échapper.

Quand j’ai commencé ce livre je ne sais pas pourquoi j’étais partie dans une optique de lire un thriller, et j’ai été agréablement surprise de constater que nous sommes bien plus proche de la dystopie que du thriller. Et comme toujours dans une dystopie nous sommes dans un monde différent du nôtre, où il faut se battre pour survivre, et ici le côté sombre est vraiment très présent mais sans pour autant être « insupportable ».

Il y a énormément d’action dans ce roman, pas forcement en terme de bagarre car Jonas est très calculateur, très intelligent et du coup tout ce qu’il fait est réfléchit. Ce qui fait qu’on est toujours en train d’élaborer un plan avec lui, ou de tenter de percer les secrets de Vep avec Jane !

J’ai réussi à me plonger très rapidement dans cette histoire et je crois que c’est en partie grâce aux chapitres très courts : ils font au maximum 5 pages, et j’ai trouvé que cela donnait un rythme de lecture très entrainant. Cela m’a un peu rappelé quand je vais au théâtre, avec pleins de petites scénettes mais qui s’emboîtent toutes très bien les unes aux autres.

Le fait est que l’on ait plusieurs point de vue est également un point positif pour moi, car dès que ça « piétine » d’un côté et bien ça avance de l’autre, ce qui fait que je ne me suis pas ennuyée une seule fois. Si je devais faire une petite mise en garde cela serait certainement que vu la violence de certains passages je pense qu’il faut avoir un certain âge pour le lire.

 

L’ambiance très sombre du livre m’a beaucoup plu, et l’intrigue autour des meurtres et de Vep nous donne envie d’en savoir plus, et c’est avec plaisir que je me plongerai dans la suite ! Et l’environnement dystopique nous intrigue encore plus, pourquoi seul Jonas se souvient du « passé » et de tout ce qui nous entoure dans notre vie de tous les jours ? Nous avons encore plein de questions sans réponse à la fin de ce premier tome.

Le style de l’auteur est très fluide, avec beaucoup de dialogues ce qui fait que j’ai tourné les pages à une vitesse folle !

Niveau personnages je n’ai pas eu de lien particulier avec un personnage, certainement car le livre est court mais je pense que je prendrais plaisir à en découvrir un peu plus sur Vep et la personne qu’il libère tout les soirs.

Pour finir j’ai passé un très bon moment avec ce livre, je vous conseille vraiment de le lire moi je me suis régalée !

 

 

5/35

Publicités

7 réflexions sur “L'ombre du crépuscule : le dernier des Aguris

  1. ton avis est intéressant… et j’avoue que le mariage des couleurs de la couverture me pousse à découvrir cet univers ! Je me laisserai surement tenter un jour … Bonne semaine Moody ! xox

  2. Pingback: C’ets lundi ! Que lisez-vous ? [76] « Take A Book

  3. Pingback: [Challenge jeunsse / young adlut #2] Bilan 2 | Muti et ses livres

  4. Pingback: Bilan du mois : Novembre 2012 « Take A Book

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s